Laissons le passé dernière nous et avançons vers les nouveaux chemins de Dieu !

« Naomi dit à Ruth : Voici ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux ; retourne, comme ta belle-sœur.

Ruth répondit : Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi ! Où tu iras, j’irai, où tu demeureras, je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple ; ton Dieu sera mon Dieu ; où tu mourras je mourrai, et j’y serai enterrée. Que l’Éternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort ne vient à me séparer de toi ! » Ruth 1 v 15-17

Vers la fin du confinement, j’ai été très interpellée par ce passage dans le livre de Ruth. On apprend que suite à la mort d’Elimélec (défunt mari de Naomi) et de ses deux fils, elle demande à Ruth de retourner avec sa belle-sœur Orpa dans la maison de leur mère pour y reconstruire une nouvelle vie, puisqu’elle décide de retourner dans son village, Bethléhem.

Étant moabites, les ennemis d’Israël à cette époque, Ruth et Opra ne peuvent pas venir vivre à Bethléhem avec Naomi, qui n’a plus rien à leur offrir.

J’ai été interpellée dans ces versets par le fait que seule Ruth décide de ne pas retourner vivre avec son peuple alors qu’Opra retourne vivre dans le pays de Moab !

Elles ont toutes les deux vécu la même histoire, elles ont épousé toutes les deux les fils de Naomi qui étaient des hébreux et pourtant seulement une d’entre elle sera touchée par la grâce de Dieu pour prendre la décision de suivre le Dieu d’Israël !

Après les situations difficiles qu’elles ont traversé, uniquement Ruth décide de continuer d’avancer et de ne pas retourner vers ses anciennes habitudes (les faux dieux, la culture de son peuple etc.).

J’ai longuement médité sur ces versets et le Seigneur m’a remise en question ; j’ai appris beaucoup de choses durant ce temps de confinement, j’ai vécu des temps de repentance, de pardon, de réalignement avec le Seigneur etc. La question était de savoir si après ce confinement, lorsque la vie reprendrait son cours’ vais-je décider de suivre le chemin que le Seigneur a commencé à ouvrir ? ou est ce que je vais retourner dans mes vieilles habitudes que je connais et qui me « sécurisent » ?

Est ce que ma foi en Dieu est assez grande pour faire face à l’inconnu comme Ruth ?

Ou est ce que comme Opra, je vais retourner à ma vie d’avant et retrouver les mêmes difficultés ?

Remise en question par le Seigneur, je me suis positionnée devant sa face en disant comme Ruth : « Où tu iras, j’irai, où tu demeureras, je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple [et tu seras mon Dieu, je désire suivre le chemin que tu as commencé à tracer devant moi et ne pas me retourner !] »

Plus largement, cette question peut s’adresser à l’Église et aux nations … Prions pour que nos nations décident d’avancer vers les nouveaux chemins que le Seigneur est en train d’ouvrir, qu’elles ne retournent pas dans leurs vieilles habitudes ! Mais qu’ensemble nous puissions regarder vers le trône où est assis le Dieu de toutes choses pour voir sa Gloire briller dans le monde !

Prions pour que nous, nos églises et nos nations choisissent de s’unir en un seul peuple, pour suivre le seul vrai Dieu !!

Source : Oriane Scheid

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close