Jour 5 : Trouver son plaisir en Dieu

La notion de plaisir en hébreu, c’est ce qui est l’objet de mes désirs, mais aussi devant quoi je me courbe. Se courber revient à donner du pouvoir sur moi à la source de ce plaisir, ma volonté se plie devant ce qui me fait plaisir. Est-ce que je trouve mon plaisir en Dieu ? Si c’est le cas, cela va naturellement m’entraîner dans une vie d’adoration et de soumission à Dieu avec joie ! Mais ce n’est pas si simple.

Trop souvent, nous cherchons Dieu pour bien d’autres raisons que le plaisir que nous trouvons en lui. Le plus souvent, nous le cherchons par nécessité : nous avons besoin que Dieu intervienne pour nous. C’est un fait que nous voyons déjà à travers toute la Bible, les hommes cherchent plus Dieu quand ils traversent des difficultés. Pourtant ce n’est pas ce type de relation que Dieu espère avec nous. 

Il y a plusieurs années, Dieu m’a remise en question concernant cette attitude : « Elvire, je ne suis pas comme vos idoles, je ne veux pas qu’on m’adore comme on adore les idoles. » En prenant le temps de prier sur cette parole, j’ai réalisé que dans les temps anciens, les peuples avaient avec leurs dieux une relation qui tournait entièrement autour de leurs besoins : la protection, la fertilité, les saisons, la prospérité, la santé, etc. Chaque dieu était censé prendre soin d’un domaine de la vie des hommes, et en récompense il recevait des offrandes et des sacrifices qui lui donnaient plus de puissance tout en liant les gens à lui. Si les hommes contrariaient ce dieu ou cessaient les offrandes et les sacrifices, ce dieu les laissait à la merci de malédictions qui venaient sur eux jusqu’au moment où le peuple recommençait les offrandes et les sacrifices. C’était une forme d’alliance, les hommes servaient les dieux, et les dieux les servaient en retour. 

Mais ce système païen n’a rien à voir avec ce que notre Dieu veut vivre avec nous. L’Éternel, lui, veut habiter avec nous, communier avec nous, il nous a créés et il est un père, et il ne se satisfait pas d’offrandes ou de sacrifices dans lesquels nous n’impliquons pas notre cœur. Ce fut régulièrement un problème entre le peuple d’Israël et Dieu. Le peuple croyait qu’il pouvait se contenter de faire quelques sacrifices et que l’affaire serait réglée. Alors Dieu se retirait ou se fâchait. Il voulait leur apprendre qu’il préfère l’obéissance aux sacrifices, et que des offrandes faites sans cœur ne lui conviennent pas. La Bible parle de sacrifices de bonne odeur. Cela sous-entend qu’il y a aussi des sacrifices de mauvaise odeur, ceux faits en dehors d’un désir de communion avec Dieu, ceux qui ne sont qu’une technique pour obtenir de Dieu ce dont on a besoin. 

Quelle est l’odeur de mes sacrifices ? Est ce que j’ai rabaissé Dieu au rang des idoles et d’un troc de services ? C’est une parole dure, mais parfois, au milieu de toutes nos activités, ça arrive.

L’autre mauvaise raison pour laquelle nous recherchons Dieu est l’obligation ou le devoir. Nous sommes chrétiens, nous savons que nous devrions chercher Dieu et l’honorer, alors nous le faisons. D’une certaine manière, cela se rapproche pas mal du style des pharisiens. Pour eux aussi, la recherche de Dieu, le jeûne, la prière, les offrandes étaient une obligation qu’ils remplissaient en vue de plaire à Dieu et de guider le peuple. 

On critique beaucoup les pharisiens parce que Jésus a été très clair avec eux en dénonçant leurs attitudes religieuses et leur orgueil. Pourtant au départ, leur motivation ne semblait pas être si mauvaise : ils voulaient plaire à Dieu.

Mais plaire à Dieu et trouver son plaisir en lui sont deux choses différentes !

Quand nous voulons plaire à Dieu, nous recherchons par nos œuvres une chose à la fois impossible et déjà acquise. Impossible parce que le péché est une chose insupportable pour Dieu et qui a entaché toutes nos vies. Déjà acquise, parce qu’en Jésus, nous avons été pleinement réconciliés avec Dieu ! Mais le principal problème est que vouloir plaire à quelqu’un, même à Dieu, nous conduit à calculer, à nous forcer, et à faire les choses en espérant obtenir quelque chose en retour plutôt qu’avec un cœur ouvert, sincère et offert. 

Trouver son plaisir en Dieu est une chose bien différente. Nous faisons certaines choses, nous adoptons un style de vie, mais non pour obtenir quelque chose mais parce que nous l’aimons. Tout est centré sur sa personne et notre désir de communion avec lui, et c’est tellement différent !

La communion et l’amour seront et devront toujours rester au cœur de ce que nous vivons. 

Il est temps de retourner à l’essentiel et à la vraie relation avec Dieu à laquelle nous sommes appelés. Pour cela, il est temps de redécouvrir Dieu. Notre amour grandit quand la révélation de Dieu grandit. Plus nous le connaissons, plus nous l’aimons. Plus nous l’aimons, plus nous prenons plaisir en lui. Alors nous retrouvons ce mouvement naturel qui nous attire à lui. C’est une grâce mais elle est à portée de main de ceux qui le choisissent. Parfois il faut nous repositionner en direction de Dieu tout simplement. Peu importe nos émotions, nos questionnements, notre état ou quoi que ce soit. Nous nous redirigeons dans la direction de la vie. Je vais me répéter : prends parti pour la nouvelle création en toi qui espère, attend, désire, et aime Dieu. 

Pour aller plus loin

As-tu tendance à traiter Dieu comme s’il n’était qu’un dieu parmi d’autres ? Si tu es dans une période où tu as pris Dieu pour un serviteur destiné à t’aider dans tes besoins, repens-toi (oui, tu devrais avoir l’habitude à ce stade !) Prends le temps de considérer qui est Dieu, adore-le, prosterne-toi et reconnais-le à nouveau pour qui il est. 

Y a-t-il des choses que tu fais encore par devoir et à contre-cœur ? Prier ? Jeûner ? Donner ? 

Y a-t-il encore quelque part dans ton cœur cette idée que tu peux plaire à Dieu en faisant des choses, comme si elles te permettaient de t’acquitter de ton devoir envers lui ? 

Aujourd’hui, prends spécialement le temps de revenir à Dieu pour l’aimer et apprécier qui il est. 

Vous appréciez ces méditations ? Alors vous pouvez vous procurez ce livre sur cette page : https://www.melkisedek.fr/product/la-traversee/

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close