Jour 3 : S’éloigner de la voie des pécheurs

On a souvent compris cette phrase ainsi : garde tes distances avec les gens qui pèchent, ne les fréquente pas. Dramatique… Jésus a passé la plupart de son temps avec des gens de mauvaise vie et pourtant ça ne l’a pas influencé. 

En fait, si on lit attentivement, ce que Dieu nous demande, c’est de ne pas nous tenir sur la voie, sur le chemin que suivent les pécheurs. Si on traduisait très littéralement depuis l’hébreu, on pourrait dire : Heureux celui qui ne se tient pas là comme un serviteur sur le chemin de ceux qui choisissent le péché. 

Nous sommes enjoints de ne pas nous attarder, de ne pas prendre une position de serviteur devant un maître. Il y a deux notions dans ce verset qui sont aussi importantes l’une que l’autre. 

La première, c’est que nous ne sommes pas censés rester dans un endroit ou dans un position intérieure qui nous tente. T’es-tu déjà attardé dans une situation qui te conduit inexorablement à pécher ? En général, tu sais dès le début comment ça va se terminer, mais quelque chose en toi rêve que tu vas pouvoir résister, en même temps que tu continues à méditer sur le plaisir que ce péché va te procurer. Et la pensée du plaisir lié au péché est déjà un plaisir en soi, consommé dans ta pensée ! 

Il faut que ça s’arrête. Nous ne pouvons pas vivre comme ça. Cette attitude déplait profondément à Dieu et nous anesthésie face au péché. Elle précède notre chute. 

La deuxième chose importante, c’est que le péché nous asservit comme un maître. Connais-tu ce verset de 2 Pierre 2:19 : « chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui» ? Tourner autour du péché au lieu de s’en détourner, c’est être séduit et esclave. 

Pourtant, lorsque nous naissons de nouveau, la nouvelle créature en nous trouve son plaisir en Dieu. Elle a toujours soif de Dieu, de la même manière que la chair aura toujours envie du péché. La question est : pour qui vais-je prendre parti ? Pour la nouvelle création en moi ou pour l’ancienne qui est déchue et rebelle contre Dieu ? 

Prends parti pour la nouvelle personne que tu es, celle qui est née de Dieu et qui appartient au Royaume des cieux ! Oublie la tiédeur et la médiocrité, ce n’est pas pour toi, et au fond tu n’en as pas envie. Choisis la partie de toi qui aime Dieu, qui recherche le bien, le bon et le beau, donne tes forces pour elle, défends la création éternelle en toi ! 

 

Pour aller plus loin 

Je te propose de faire la prière qui suit. Elle n’est pas magique, mais elle va t’aider à avancer. Ensuite, tu pourras rajouter ce que tu veux avec tes propres mots ! 

La force de cette prière n’est pas dans les mots mais dans ta conviction de pécher, ton chagrin sincère quant à tes mauvais choix, et ton choix de te tourner vers Dieu. 

Ce n’est pas une prière à faire en pensant à autre chose car l’essentiel est dans la rencontre que tu vas pouvoir vivre avec Dieu au travers de cela. Donc sois présent, implique-toi et prends conscience que tu parles à Dieu !

« Seigneur je te demande pardon de tourner trop souvent autour du péché plutôt que de m’en détourner. Je n’ai pas d’excuse, je ne me justifie pas, je reconnais que je suis coupable. 

Pardon de jouer avec le péché et de m’attarder dans des pensées, des lieux, des discussions ou des activités qui m’attirent vers le mal (nomme des choses précises).

Aujourd’hui, je veux y renoncer. 

Je reconnais que j’ai souvent privilégié la chair en moi plutôt que la nouvelle création. Je suis désolé d’avoir souvent privilégié le plaisir du péché plutôt que le plaisir de ta présence. Je veux changer. 

Je reconnais que je n’en suis pas capable par mes propres forces, mais je sais que tu peux me transformer. 

Je renonce à mes mauvais choix. Je choisis la vie de ton royaume. 

Je renonce au nom de Jésus à tous les autels auxquels je me suis lié au travers de mon péché, et je m’en délie, grâce à ton sang qui me purifie de tout péché et par lequel je suis pardonné. 

Merci pour ton pardon, pour ta grâce, pour ta force, merci Saint-Esprit de changer mon cœur et de m’enseigner à marcher dans cette nouvelle direction. » 

Il se peut que cette prière soit suivie d’un certain combat dans les jours qui viennent. Reste paisiblement ancré dans la présence du Père, prends autorité sur les esprits méchants qui essaient de te faire renoncer, et tiens ferme ta décision. 

Si tu échoues, demande pardon à Dieu et recommence. Si tu oublies, demande pardon à Dieu et repositionne-toi. Si tu es tenté, sache que c’est normal mais que tu n’es pas obligé de céder à cette tentation. Tu as le choix. Prends le parti de la nouvelle personne que tu es et de Dieu ! 

Vous appréciez ces méditations ? Alors vous pouvez vous procurez ce livre sur cette page : https://www.melkisedek.fr/product/la-traversee/

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close